Saisir vos identifiants

Ecrire à JP


Saisir votre séance

* Ecrivez au Webmaster pour la création d'un cinéma
Fanfan la Tulipe (1952)

pimousse

Dimanche 22/11/2015
Fanfan un héros romantique forever

Christian-Jacques réalise un film de cape et d'épé de haute tenue notamment grâce à l'apport d'une qualité indéniable de dialogues (qu'on doit à Henri Jeanson) aussi trucculents que parfaitement intégrés aux scènes de combats. Et oui le temps passe! 1952 soit 63 ans! Une vie Et pourtant Fanfan la tulipe reste un Classique du cape et d'épée. L'intrépide Gérard Philippe, au fait de sa popularité, menmbre du Théâtre National populaire met au service du film, sa diction parfaite d'un langage soutenu, son charme pour rivaliser de glamour avec la jeune et déjà sublime Gina Lollobrigida et sa fougue pour les scènes d'action, que ce soit à cheval ou à grimper sur les toits. Fanfan pour échapper à son mariage avec une fille de paysan va s'incorporer dans l'armée de Lousi XV pendant la guerre de dentelles. Mais sa rencontre avec Adeline superbe cartemencienne (Gina Lollobrigida)va contrecarrer ses projets. Picaresque dans sa trame, le film cabotine dans la bonne humer dans les décors naturels de Grasse. On s'amuse au mano-à-mano entre Fnafan et le maréchal des logis Fier à bras (l'excellent Noel Roquevert) où chacun se dispute la belle Adeine, l'un à le charme l'autre le pouvvoir et la moustache revèche! Les scènes de combats à l'épé se succèdent avec bonheur et on peut saluer la qualité de bretteur de Gérard Philippe et l'excellente condition physique de ce jeune premier. Dans la même catégorie Jean Marais allait amener sa patte dans les films de capes et d'épée à la fin des années 50 et au début des années 60. Gérard Philippe dans un style différent amène fougue dans les scènes d'action et précision du geste capable de synchroniser des actions indépendantes avec plusieurs différents à la fois (se battre en sautant et fermer une porte avec un verrou à tirer de la pointe du pied) et une singularité incroyable de parler distinctement sans essouflement (cf comparer les dialogues de Gérard Philippe dans Fanfan et ceux de la nouvelle génération d'acteurs comme Gaspard Uliell, Grégoire Leprince-Ringuer, Raphael Personnaz dans la Princesse de Montpensier (incapable de déclammer correctement leurs dialogues et visiblement ne comprenant pas ce qu'ils disaient faue d'une culture littéraire suffisante). Fanfan la Tulipe est l'archétype de la comédie romantique historique des années 50 en France, malgré quelques petites longueurs et certains raccords de scènes qui ont vieilli on reste sous le charme d'une oeuvre hors du temps qui nous fait revivre ceux qui donnèrent des lettres de noblesse au 7ème Art. Gérard Philippe forever
 
JP's Box-Office (Depuis Juillet 1998)
Version 8.1.0
18 815 films référencés - 949 filmographies complètes - 1 198 membres